Salomon ULLMANN
Grand Rabbin de France
(1806 - 1865)

Ullmann Né à Saverne le 25 février 1806, Salomon Ulmann fut une figure importante dans la communauté juive lauterbourgeoise. Ses études débutèrent à l'Ecole préparatoire au Rabbinat, dirigée par son oncle, le rabbin Libermann de Saverne. Installé avec sa famille à Strasbourg en 1818, il continua à s'instruire auprès du savant talmudiste Moïse Bloch. Doué d'une intelligence rare et précoce, avide de savoir, il fit des progrès très rapides. Mais il était si pauvre que, pour étudier sa première grammaire hébraïque, il dut la recopier à la main, faute de pouvoir l'acheter.

Entré à l'école rabbinique de Metz en 1830, dépourvu de toute notion de sciences profanes, il est reçu bachelier au bout de deux ans. Il entame son premier ministère à Lauterbourg le 19 juin 1834. Sa santé fragile n'handicapait en rien une ardeur au travail qui fut la constante de son existence.

Il devint grand rabbin de Nancy en janvier 1844, avant d'être élu à la fonction suprême de grand rabbin de France en 1853. L'une de ses réalisations majeures fut l'organisation de la Conférence centrale des Grands Rabbinsde France, qu'il présida à Paris en mai 1856. Cette conférence put prendre certaines résolutions pratiques, par exemple l'introduction de l'orgue dans les synagogues.

Il connaissait de manière approfondie non seulement la philosophie et la littérature juives, mais aussi les philosophies et les littératures françaises et étrangères. On disait de lui qu'il écrivait le français comme un académicien et l'hébreu comme un Isaïe. Il publia le Recueil d'instruction religieuse et morale à l'usage des écoles israélites en 1859, ainsi que de nombreux manuscrits, une grammaire hébraïque complète et des traductions. A sa mort, en avril 1865, on salua l'homme de grand savoir, ouvert et fédérateur.

Source :
Le dernier Testament, Chronique de la Communauté juive de Lauterbourg, Serge Braun, Editions Coprur


Rabbins Judaisme alsacien Histoire
© A . S . I . J . A .