Les montres MOVADO, une autre grande marque de montre
créée par une famille de Hégenheim, les DITESCHEIM
par Christophe SANCHEZ
Extrait de HEGENHEIM BUSCHWILLER 2012
BULLETIN DU CERCLE D'HISTOIRE DE HEGENHEIM BUSCHWILLER


Didisheim , Ditisheim ou Ditesheim, une même famille ? Rien n'a permis de relier les fondateurs de la marque Vulcain ou encore Juvenia à Achille Ditesheim fondateur de la marque Movado. Il est certain qu'ils sont en parenté.

Les origines

Achille Ditesheim
C'est en 1876 que Samuel Ditesheim quitte Hégenheim pour s'établir à la Chaux-de-Fonds avec sa famille.
En 1881, son fils Achille Ditesheim (1862-1944) fonde la société LAI Ditesheim & Frères

Les initiales LAI sont la première lettre des prénoms des trois frères Ditesheim: Léopold, Achille et Isidore.
Achille Ditesheim commence à fabriquer des montres de gousset. Cette entreprise modeste rencontre un succès immédiat, elle n'emploie pourtant que six horlogers.
Les premières fabrications produites sont des montres de collier et de gousset, mais les trois visionnaires vont fabriquer déjà les premières montres-bracelets pour dames. Ils font figure de pionnier dans ce domaine. "L.A.I." dépose avant la fin du 20ème siècle un brevet pour toute une série de noms dont "Noblesse" "Bonne" "Mistral" "Belgravia" "Ultra" et "Apogée". Leur coup de génie remonte cependant à 1903 avec "MOVADO". Feuilletant un dictionnaire d'ESPERANTO, la langue universelle, ils découvrent ce terme qui signifie : "TOUJOURS EN MOUVEMENT", et l'adoptent immédiatement. En 1905, la firme " toujours en mouvement " étant prospère, prend possession d'une nouvelle usine. Isaac Ditesheim (1860-1928), le jumeau de Léopold, graveur de profession, rejoint le trio qui devient donc un quatuor, lequel rebaptise l'entreprise Movado, L.A.I. Ditescheim & Frères.

De Polyplan à la Reverso

En 1912, l'entreprise crée le célèbre mouvement Polyplan dans une montre à boîtier convexe, épousant la forme du poignet. De forme rectangulaire, elle est équipée d'un mouvement révolutionnaire, conçu en trois niveaux, breveté peu après son introduction.

Toujours en 1912, Movado présente ses premiers chronographes bracelets.
En 1914, la manufacture commercialise une montre pour soldats de tranchées dont le verre fragile est protégé par une grille en métal.
Vers 1915, Movado présente l'une des premières montres-bracelets du monde avec dateur à guichet dans la large lunette.
En 1925, production des premiers chronomètres. En hommage au célèbre acteur de cinéma Rudolph Valentino, mort en cette année à l'âge de 31 ans, Movado sort la Valentino Watch en montre-bracelet et montre de poche revêtues de peau de serpent.
En1926, Movado lance l'Ermeto, précurseur de nos réveils de voyage actuels, mais employé comme montre de poche. Cette montre innovatrice possède un mouvement "automatique", qui se remonte en ouvrant et en fermant le couvercle du boîtier.


1935 : Présentation des premières montres étanches.
En 1937, la "Cronoplan" est commercialisée en série. Il s'agit d'une montre-bracelet à double lunette tournante qui permet de lire directement la durée d'un processus.
Un autre modèle intéressant de 1939 doit absolument aussi être mentionné : il s'agit d'un chronographe à boîtier réversible baptisé " Reverso ".
En1946, création de la première montre à calendrier et à mouvement automatique.



La Cronoplan

Usine Movado à la Chaux-de-Fonds dans les années 1940

première montre à calendrier
et à mouvement automatique

La Museum Watch

Nathan George Horwitt avec sa montre
En 1947, le styliste Nathan George Horwitt, disciple de l'école Bauhaus, présente un cadran presque "vide" avec un point d'or à 12 heures. Ce dessin spectaculaire est consacré en 1959 lorsqu'il est admis dans les collections permanentes du Museum of Modern Art de New York. Entre 1956 et 1960, Horwitt s'efforce d'enthousiasmer une marque de montres pour son design spectaculaire.
Ce n'est qu'en 1965 qu'il parvient à convaincre Movado. Ensemble, ils réalisent la "Museum Watch" avec la "Dot", qui devient un authentique classique du design après certaines difficultés initiales.
L'entreprise a alors plus de 325 ouvriers et est reprise par le fils d'Achille, Pierre (1896-1982).

De Zenith à la montre des artistes

En 1969, Movado fusionne avec la marque de montres Zenith. Après un mariage qui durera quinze ans, Movado est racheté en 1984, par la North American Watch Corporation Movado.
En 1986,Movado devient l'un des principaux sponsors de l'American Ballet Theatre, prélude à des partenariats culturels forts.
Présentation, à la Foire de Bâle de 1988 de la première montre d'art "Andy Warhol Times/5", conçue par le célèbre représentant du pop art juste avant sa disparition. Cette montre a été produite en édition limitée de 250 exemplaires.

En 1989, création de la collection "Rainbow" par Yaacov Agam, éminent représentant de l'art cinétique et de l'op art. La collection créée pour Movado comprend une pendulette, une montre de poche et deux montres-bracelets (cuir et acier). Elle a été produite en édition limitée de 200 exemplaires.
En 1990, présentation à Bâle d'une montre-bracelet "The color of time", créée par le peintre et sculpteur néoréaliste Arman, réalisée en édition limitée de 200 pièces. La même année, la "Collection 1881" est lancée. Elle comprend des répliques en or 18 carats des principaux succès ayant marqué l'histoire de Movado.
En 1991, présentation à Bâle d'une montre-bracelet "Elapse, Eclipse, Ellipse", créée par James A. Rosenquist, l'un des plus célèbres peintres américains. Cette montre sera réalisée en 180 exemplaires, tous signés par l'artiste.
La même année, association de Movado avec Pete Sampras, le célèbre champion de l'US Open de tennis.
En 1993, la montre d'art du suisse Max Bill, architecte, sculpteur, peintre et ancien étudiant du Bauhaus, est présentée à la Foire de Bâle: la "Bill-time" est une harmonieuse construction de couleurs intégrée dans une boîte octogonale en argent. Elle est produite à 99 pièces.

La montre de Yaacov Agam

La montre de James A. Rosenquist

La montre de Max Bill

En1994, Movado crée la Children's Foundation pour venir en aide aux enfants nécessiteux, par la vente de montres spécialement créées.
Le 15 avril est annoncé officiellement le changement de la raison sociale de North American Watch Corporation en Movado Group Inc.

l'horloge "Time Sculpture"
En 2001, Movado signe un accord de licence exclusive avec le fabricant de vêtements Tommy Hilfiger pour la création et la distribution de montres Tommy Hilfiger aux USA . Movado signera également avec Lacoste, Hugo Boss, Coach,…
Grâce aux généreux dons de la famille Grinberg, l'horloge "Time Sculpture" Movado, créée par l'architecte Philip Johnson est dévoilée en mai au Lincoln Center à New York.

Movado parraine les Independent Spirit Awards (ISA). Le prix "Movado Someone to Watch Award" qui récompense un réalisateur du cinéma indépendant au talent prometteur est doté d'une bourse de $ 20 000, sans restrictions pour le lauréat.
En 2001, Movado lève le voile sur "Elliptica", une montre au design unique et novateur. Avant-gardiste mais classique, avec son boîtier ergonomique en forme de virgule et son cadran linéaire et rectangulaire, l'Elliptica rend hommage à la Polyplan 1912 et au légendaire cadran Museum, deux modèles qui ont conforté la notoriété de Movado.
2002 : Movado inaugure enfin une série spéciale de montres, les "S.E. Denim Celebrity Series," créées au profit d'œuvres caritatives. Ces montres exclusives offrent des bracelets en jeans confectionnés à partir de blue-jeans portés par des célébrités. Pour la première édition limitée, c'est Pete Sampras, légende du tennis et ambassadeur de longue date des campagnes Movado, qui en a fait don.
Movado célèbre le cadran Museum, avec le lancement d'une pièce exceptionnelle en platine Museum Tourbillon à Baselworld en 2004.
Mikhail Baryshnikov, reconnu comme l'un des plus grands danseurs dans le monde, rejoint les artistes, partenaires de la campagne internationale de publicité de Movado "art of time".
En 2009, la marque crée un nouvelle série de montres dessinées par l'artiste Kenny Scharf "Starring the star".

Les montres de Kenny Scharf

Conclusion

Avec la marque Vulcain, Movado est resté une marque de montres avec de solides attaches en Suisse. Elle connaît un succès constant malgré les années grâce à un modèle qui a fait son succès "Museum Watch" mais également grâce à des montres dessinées par des artistes renommés. Son partenariat avec de nombreuses marques de vêtements lui permet d'atteindre un plus large public avec des montres de moindre qualité et souvent fabriquées en Asie.
Movado emploie aujourd'hui 1 330 personnes à travers le monde et est coté à la bourse de New York.

Sources :

- Wikipedia
- Le site internet des montres Movado
- Le Forum de l'horlogerie suisse
- F. von Osterhausen, Die Movado History, 1996


Synagogue
précédente
Sommaire   Synagogue
suivante
synagogues Judaisme alsacien Accueil
© A . S . I . J . A .