LES SAUVEURS DE MEMOIRE


Depuis quelques années, nous nous félicitons de la présence des "Veilleurs de mémoire", ces Alsaciens qui ont pris en charge la surveillance et le maintien des cimetières juifs de la région. Mais ici nous voudrions aussi rendre hommage aux "Sauveurs de mémoire", ces chercheurs, enseignants, animateurs qui ne sont pas juifs, mais qui se sont donnés pour tâche de protéger et de mettre en valeur le patrimoine juif d'Alsace et de Lorraine.
Nous pensons tout d'abord aux sociétés d'histoire locales, aux centres de tourisme régionaux, aux musées locaux, ainsi qu'aux groupes oecuméniques. Ils sont si nombreux qu'on ne saurait les citer tous. Aussi, nous nous contenterons d'évoquer les noms de ceux et celles qui ont pris place sur notre site, en restant conscients qu'il en existe bien d'autres, qui se feront connaître peu à peu. Nous présentons nos excuses à ceux qui ont été omis.

Parmi ceux et celles qui mettent en valeur notre patrimoine :

Sabine DREXLER : ex adjointe au maire de Durmenach, actuellement sénatrice du Haut-Rhin (Grand Est), participe activement à la conservation du patrimoine juif de sa région. Notamment elle a soutenu le projet des "Maisons juives de Durmenach"   Le pasteur Bernard KELLER (1929 - 2008) : un des premier collaborateurs de notre site. Il a découvert le grenier synagogue de Traenheim et organisé des rencontres permettant de le faire connaître au grand public. Il s'est attaché à rappeler la mémoire des pasteurs protestants qui ont protégé les Juifs alsaciens, notamment Jean-Frédéric Oberlin. Il était membre de la SHIAL.
Pascal FAUSTINI (1956-2015) : cet enseignant qui vivait à Thionville, était un spécialiste incontesté de la généalogie juive, particulièrement celle de Lorraine, à laquelle il a consacré un grand nombre d'articles. Il était membre de la SHIAL. Brigitte KLINKERT : présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin (2017-2020), et ministre déléguée à l’Insertion depuis le 6 juillet 2020, manifeste un grand intérêt pour le patrimoine juif du Haut-Rhin. Elle est présente dans de nombreuses manifestations culturelles à ce sujet, notamment dans la pose de Stolpersteine.
Le pasteur Philippe ICHTER, chargé de mission à la Collectivité européenne d’Alsace, il est le coordinateur du mouvement des Veilleurs de mémoire. Nicolas LAUGEL : un jeune étudiant en histoire qui a rédigé un mémoire sur Le Bulletin de nos Communautés, témoin et instrument de la reconstruction de la communauté juive d’Alsace-Lorraine dans l’immédiat après-guerre, et qui continue à participer à des événements sur le patrimoine juif.
Denis INGOLD (1951-2012) : professeur d'anglais, qui a rédigé quelques ouvrages sur le judaïsme du Haut-Rhin, ainsi que de nombreux articles à ce sujet, qu'on peut retrouver dans nos pages. Christophe SANCHEZ : président du Cercle d’Histoire de Hégenheim, qui dans sa revue, le Bulletin Cercle d’Histoire de Hégenheim-Buschwiller, rédige et publie régulièrement des articles consacrés aux Juifs de la région.

Parmi ceux qui photographient les cimetières juifs et qui nous permettent ainsi de les mettre en ligne :

Parmi ceux et celles qui contribuent à la mémoire de la Shoah :

Armelle BELLENGUEZ, professeur documentaliste, et Bruno MANDAROUX, professeur d'histoire-géographie au lycée Fabert de Metz qui ont réalisé pendant avec une classe de Première, une exposition Témoins de la Shoah.   Laurence JOST-LIENHARD : professeur d'histoire à Bouxwiller, elle a mené avec ses élèves un projet multi-media, Le Collège de Bouxwiller dans la tourmente de la Shoah - Kaddish pour un prof, qui a mené à la rédaction d'un ouvrage du même nom.
Clarisse BRUNOT, Jeanne DURY et Claire PODETTI, professeures au collège Charles Péguy de Palaiseau, qui ont mené avec une classe de 3ème un projet muti-media et interdisciplinaire : Les chemins de la résistance juive, sur les traces de Léo Cohn. Bernard REVIRIEGO : ex attaché de conservation aux Archives départementales de la Dordogne, il a réalisé une exposition multi-media : Ça m'est arrivé. Être juif en Dordogne entre 1939 et 1944. Cette exposition a été accompagnée d'un CD audio et d'un livre qui porte le même nom.
Martial FAUCON est l'auteur de plusieurs ouvrages qui retracent le martyre des familles juives réfugiées à Saint-Orse et à La Bachellerie en Dordogne, et qui perpétuent leur souvenir. Christophe WOEHRLE : docteur en histoire contemporaine (PhD), il est professeur d'histoire et géographie du cycle 4 dans l'académie de Strasbourg. Il a publié plusieurs articles sur notre site, consacrés à des Juifs pendant la Shoah, et il est le président de L’association Stolpersteine en France


Aujourd'hui Le  judaisme  alsacien Accueil
© A . S . I . J . A.