Synagogue de Struth STRUTH

Histoire
Synagogue de StruthA la suite d'un recensement en 1756, on trouve à Struth sept familles juives. Les terres appartiennent alors à la Seigneurie de La Petite Pierre. Monsieur de Fouquerolles, qui est très tolérant du point de vue religieux a accepté que ces sept familles se joignent aux autres groupes religieux (énumérés ci-dessous) contre paiement de taxes diverses :
7 familles luthériennes
8 familles réformées
19 familles catholiques
3 familles anabaptistes
Le Consistoire Israélite du Bas-Rhin recense pour sa part :
70 Juifs en 1784
108 en 1807
161 en 1868, pour redescendre à
92 personnes en 1923,
57 en 1929 ,
45 en 1936
et 23 en 1953.
Huit personnes de la Communauté ont été déportées, et l'un fusillé durant la dernière guerre mondiale.
Aujourd'hui, une poignée de personnes originaires de Struth se mobilise pour conserver la synagogue intacte.

La Synagogue
Elle date de 1836 et est inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis le 16 juillet 1987 (en totalité, y compris la tribune des femmes et l'arche sainte avec son mur de clôture).
S'y rajoute depuis novembre 1995, un banc de circoncision en bois de 1886, classé Monument historique.

Cette synagogue a été construite en deux étapes, et elle est caractéristique des courants qui orientent l'architecture des synagogues en Alsace au 19ème siècle : le classicisme, ici réservé aux extérieurs (1836), et la tendance néo-romane au niveau du mobilier cultuel (vers 1850) qui est intégralement conservé, ce qui est assez rare pour le souligner. Pour agrandir l'édifice, il a été rajouté un chevet néo-gothique polygonal en 1903.

Un exemplaire à peu près semblable du banc de circoncision se trouve au Musée alsacien de Strasbourg. Le père s'asseyait à droite tenant sur ses genoux l'enfant à circoncire, la place de gauche étant réservée au prophète Elie.

Le linteau du portail d'entrée (façade latérale gauche)
porte l'inscription suivante :

"Ceci est la porte de l'Eternel : Les Justes y entreront : L'édifice sacré que voici a été terminé en l'an ( 1836) : Ils seront pour moi un sanctuaire et je demeurerai au milieu d'eux."



Inscription au-dessus
de l'Arche sainte :

SACHE DEVANT
QUI TU
TE TROUVES !

  Inscription sur
son rideau :


SES VOIES
SONT DOUCES
ET DANS TOUS
SES SENTIERS
REGNE LA PAIX

Le dernier office régulier a été célébré en 1969.
La Synagogue appartient depuis le 2 juillet 1996 à la commune qui est maître d'ouvrage des travaux de restauration. La première tranche des travaux extérieurs faite en 1997, les travaux intérieurs de la nef et du chevet (deuxième tranche) a été exécutée au printemps 2002.



Tous ces travaux ont été subventionnés par
l'Etat
la D.R.A.C.
le Conseil Général
le Conseil Régional la Commune
le Consistoire Israélite du Bas-Rhin
le F.S.J.U
Fonds HENRI WEIL

Le Cimetière
Situé dans une vallée extérieure au Village, il date de l'époque où les premiers Juifs habitèrent Struth (1756). La plus ancienne tombe lisible datant de 1806.
Le cimetière en pente, se compose de deux parties, la partie supérieure étant la plus ancienne.

L'ancienne Ecole juive et le Mikvé
Elle avait été construite en 1862 et était en fonction jusqu'en 1924. Aujourd'hui c'est le Foyer Communal.
Sous l'école dans la cave a été retrouvé un Mikvé (bain rituel).

Cette Synagogue servira exclusivement à la tenue d'offices religieux et d'activités culturelles organisés sous l'égide du Consistoire Israélite du Bas-Rhin ou de l'Association de Sauvegarde du Patrimoine Historique Israélite de Struth.

Synagogue de Struth

Visites guidées sur rendez-vous et lors de l'Opération "Portes ouvertes"
RENSEIGNEMENTS :
Association Sauvegarde du Patrimoine historique israélite de Struth
Afin de préserver le patrimoine juif de Struth, notre association a décidé d'imprimer des cartes postales. Celles-ci sont en vente au prix de 1.20 € pièce, ou 3.80 € le lot de quatre cartes.
Vous pouvez commander ces cartes auprès de Sonia Lemmel (voir ci-dessus).
Voir aussi les articles :

Les Juifs de l'Alsace bossue

Présence juive en Alsace bossue


Photographies : © Michel Rothé
Synagogue
précédente
Synagogue
suivante

synagogues Judaisme alsacien Accueil

© A. S . I . J . A .