OBERNAI

Frontispice d'une maison juive


© M. Rothé
Synagogue d'Obernai

L'ancienne Communauté a disparu au 15ème siècle. Les Juifs reviennent s'installer à Obernai au cours du 18ème siècle. Une synagogue privée y est édifiée vers vers 1750 ; les vestiges en ont été remis à jour il y a quelques années.
L'importance croissante de la communauté nécessitera la construction d'une nouvelle synagogue qui sera achevée vers 1876 ; celle-ci est toujours en usage. Le rabbinat de la circonscription se trouvait à Niedernai, siège avant la Révolution du Beth Dîn (tribunal) de la Noblesse immédiate d'Alsace. Transféré à Itterswiller après 1854, il passa à Obernai en 1867.
Une place proche de la synagogue d'Obernai porte désormais le nom d'André Neher, natif de cette ville. Elle a été inaugurée le dimanche 21 mai 2000.

REPÈRES CHRONOLOGIQUES
établis par Alain Kahn
1215 : présence juive selon Schöpflin (vestiges dans la ruelle des juifs)
1326 : une présence de juifs est à nouveau évoquée
1336-39 : persécutions par les troupes d’Armleder
1347-49 : persécutions durant la Peste noire
1404 : des juifs exercent le métier de prêteur
Robert de Bavière accorde sa protection aux juifs de la cité
1437 : 15 juifs résident à Obernai
1454 : présence d’une synagogue
1476 : les Suisses pillent et chassent les juifs
1497 : les juifs sont à nouveau admis à Obernai
1507 et 1522 : nouvelles expulsions
1524 : droit de séjour les jours de marché (moyennant l'acquittement d'un droit d'entrée)
1647 : début de l’existence d’une petite communauté juive
1669 : nouvelles installations à partir de l'annexion de l'Alsace par la France (Louis XIV)
1689 : 12 juifs résident à Obernai
1694 : l’intendant d’Alsace autorise les juifs à posséder en propre habitats et commerces
1696 : présence d’une synagogue
1716 : 17 juifs résident à Obernai
1749-52 : construction d’une synagogue de style baroque (Cour Ohresser au 43 rue du Gal Gouraud) avec le soutien du préposé général de la nation juive en Alsace, Jacob Baruch-Weyl, elle ressemble à une maison d’habitation et comprend au rez-de-chaussée une salle commune (Kahlstub en judéo-alsacien) et un oratoire à l’étage, une console rappelle le nom de Samson Hacohen, prévôt particulier des juifs d’Obernai en 1702, elle était prévue pour 70 hommes et 49 femmes
1763-80 : des juifs originaires de 36 villages viennent au marché aux bestiaux d’Obernai (les plus éloignés viennent de Herrlisheim, Hattstatt, Soultzmatt, Ettendorf, Riedseltz)
1780 : 168 juifs résident à Obernai
1784 : Goudechaux Lévy est le préposé de la communauté qui compte 36 familles : soit 210 personnes dont1 chantre, 2 maîtres, 1 précepteur, 1 commis, 2 valets et 11 servantes
1790 : un enfant né d’une célibataire juive est baptisé "avec toute les solennités requises", et placé selon l’usage étant donné que le père ne s’était pas présenté à l’accouchement
1806 : 142 juifs résident à Obernai
1808 : 164 juifs (dont 7 colporteurs avec balle, 2 revendeurs de ferrailles, 2 rubaniers, 4 revendeurs, 4 bouchers marchands de bestiaux, 1 marchand de mousseline, 1 mercier)
1821 : Moïse Cahn, chantre
1846 : 242 juifs résident à Obernai
1851 : 237 juifs résident à Obernai
1866 : Jacques Salomon, chantre
1867 : siège du rabbinat de la circonscription, à la suite d'Itterswiller en 1854 et de Niedernai vers 1750
Joachim Lévy, rabbin
1868 : 215 juifs (Charles Scheyen, Président)
1873 : prêt remboursable accordé par la municipalité pour la construction d'une synagogue
1876 : construction de la nouvelle synagogue dans un style romano-byzantin (néo-roman) par l’architecte Antoine Ringeisen avec un suivi des travaux de l'architecte Brion, elle est également financée par les membres de la communauté qui compte alors 200 personnes
1881 : Benjamin Becker, chantre
1883 : 219 juifs résident à Obernai
1886 : pour ses 50 ans d’activités, le Rabbin Lévy se voit honoré par le Kaïser dans l’Ordre de la Couronne, il est décédé en 1894 et enterré à Rosenwiller
1895 : Rabbin Max Staripolsky
1896 : Rabbin Armand Bloch
1897 : J. Bader de Dambach est terrassé par une crise cardiaque au marché aux bestiaux d’Obernai, devant ce drame son neveu Ch. Lévy de Mutzig, père de treize enfants perd connaissance mais peut être réanimé ; le corps est ramené chez lui à Dambach et son épouse, en apprenant la nouvelle, perd également connaissance
1910 : 144 juifs résident à Obernai
1920 : Rabbin Jules Weil
1936 : 138 juifs résident à Obernai
1948 : réinauguration de la synagogue profanée par les nazis
1953 : 80 juifs résident à Obernai
1970 : 70 juifs résident à Obernai
2000 : inauguration de la place André Neher, né en 1914 à Obernai et décédé à Jérusalem en 1988, célèbre rabbin, philosophe et professeur de littérature à l’Université de Strasbourg
2003 : restauration du fronton triangulaire coiffé des tables de la loi, une grande rose à dix lobes au milieu et un portail dont le tympan porte une étoile de David avec la mention "inaugurée en 1876, réinaugurée en 1948"
2008 : édition d'un CD avec plaquette à l'occasion d'un concert liturgique organisé par la Communauté (Président : Denis Geissmann)
Cliquez ici pour consulter les Sources


Synagogue
précédente
Synagogue
suivante
synagogues Judaisme alsacien Accueil
© A. S . I . J . A .