BENFELD

Histoire de la communauté

© M. Rothé
Synagogue de Benfeld
L'histoire de la communauté juive de Benfeld se confond pratiquement avec l'histoire de la ville elle-même. Benfeld a été créée à l'origine par les Romains qui avaient érigé un camp militaire à Ehl (Hellenum en ces temps). Il est notoire que les armées romaines étaient accompagnées de nombreux civils et commerçants. C'est ainsi que des Juifs romains, commerçants de leur état se sont établis dans la plaine du Rhin, de Bâle à Mayence.

L'histoire des Juifs de Benfeld est plus particulièrement connue à partir du Haut Moyen-âge, époque à laquelle la ville possédait. une communauté florissante. Toutefois, l'antisémitisme, qui était inconnu dans le premier millénaire, s'est peu à peu développé à la faveur de l'ignorance et de l'obscurantisme moyenâgeux. C'est ainsi que naquirent, bien avant l'Inquisition en Espagne, des mouvements antisémites dans la première moitié du 14ème siècle. A cette époque sévissait une très grave épidémie de peste, venant de Suisse, que l'on ne savait. pas combattre ; les Juifs furent donc accusés d'avoir propagé cette maladie. Un congrès réunissant toutes les Autorités Suisses et Alsaciennes se réunit à Benfeld en janvier 1349. Ce dernier vota l'anéantissement des Juifs en Alsace (sauf acceptation du baptême chrétien). Des personnalités prirent néanmoins la défense des Juifs, et parmi eux le Maire de Strasbourg Peter Schwarber, et ses adjoints Gosse et Guntz vonWinterthur, ainsi que l'Evêque de Strasbourg.

Le 14 février 1349 (lors du "Massacre de la Saint Valentin) les Juifs de Strasbourg et de Benfeld furent brûlés ou noyés. Il est à noter, que curieusement, la ville de Benfeld n'eut pas à souffrir de la peste, les autorités municipales de l'époque ayant interdit l'accès de la ville à tout étranger jusqu'à la fin de l'épidémie, alors que Matzenheim avait perdu presque toute sa population. A partir de cette date, Benfeld fut interdite aux Juifs jusqu'au 18ème siècle. Ils s'établirent alors dans les villages avoisinants.

La Révolution Française, grâce à une loi de l'Abbé Grégoire, changea la situation des Juifs en leur accordant les mêmes droits et devoirs que tout citoyen. Ainsi, la communauté de Benfeld se recréa au cour de la première moitié du 19ème siècle avec le rassemblement des communautés environnantes.

© M. Rothé
Synagogue de Benfeld
La communauté n'a cessé d'augmenter jusqu'en 1910 pour atteindre les 200 personnes, et elle comptait 98 habitants en 1953. Aujourd'hui, une vingtaine de Juifs vivent encore à Benfeld ou dans ses proches environs.

La synagogue

Elle a été construite en 1846, mais ne comportait alors que l'actuelle partie centrale. L'agrandissement., en 1876, fut l'oeuvre de l'architecte Raphaël Kahn. Il consista en l'adjonction de deux ailes, qui donnèrent sa forme définitive au bâtiment. En 1895, elle fut équipée d'un orgue à transmission mécanique (rare pour l'époque) de marque Wetzel, qui fonctionne encore aujourd'hui. Enfin, en 1922, la synagogue fut décorée par le peintre benfeldois Achille Metzger d'un ensemble de fresques remarquables inspirées de la synagogue de Florence. La Ville de Benfeld aida d'ailleurs financièrement la communauté de l'époque.

La synagogue a assez bien traversé la guerre de 1939-1945, notamment grâce à l'action du secrétaire de mairie M. Eugène Gulhapfel qui, par son courage face aux autorités allemandes, l'a sauvée d'une destruction certaine ; c'est d'ailleurs la seule synagogue d'Alsace à avoir traversé intacte les épreuves de la guerre. Elle fut néanmoins touchée au moment de la contre-offensive allemande de janvier 1945 par un tir d'obus qui endommagea son pignon.


Agrandir le plan

Synagogue
précédente
Synagogue
suivante
synagogues Judaisme alsacien Accueil
© L . S . d . J . A .