ACCUEIL
 
ARTICLES
 
SONS
 
PHOTOS
 






Articles parus dans l'édition régionale des
Dernières nouvelles d'Alsace

Plus de 3 000 connections quotidiennes

Avec plus de 3 000 connections par jour -comme l'a rappelé hier matin le grand rabbin de Strasbourg René Gutman- le site du judaïsme alsacien et lorrain est «une communauté virtuelle en plein dans la vie». Ces précisions ont été transmises à la centaine de personnes réunies dans la salle des fêtes de Marmoutier, en l'occurrence l'ancienne synagogue.

 Hier a en effet été célébré le 10e anniversaire de ce site lancé le 7 septembre 1998 par Michel Rothé et Barbara Weill.
 Organisée par l'ASIJA -les Amis du site internet sur le judaïsme alsacien et lorrain- la manifestation s'est déroulée à la fois dans la salle des fêtes (expositions, discours et buffet casher) et l'après-midi en mairie pour un colloque animé par Janine Elkouby.

« Un instrument extraordinaire »
L'impact international de ce site a été évoqué par diverses personnalités, dont le député Emile Blessig qui estime qu'il « contribue à la construction d'un lien social », avant de souligner la nécessité de connaître ses racines pour mieux aller de l'avant.
 Le maire Jean-Claude Weil a plongé - avec émotion - dans l'histoire de son cher Marmoutier, avec force anecdotes avant de saluer la mémoire de Pierre Katz, généalogiste et historien du judaïsme alsacien. Selon Janine Elkouby s'exprimant au nom du consistoire du Bas-Rhin, le site est « un instrument extraordinaire », synonyme d'apport sans précédent « au paysage juif mondial et à la vie juive actuelle ». « Jusqu'à quand seront maintenues nos spécificités ? » a lancé Yvan Geismar, président du consistoire du Haut-Rhin. Dans ce monde souvent écartelé entre technologies et oubli, il a insisté sur l'importance - pour les « gens de la ville » - de se mobiliser.  Que ce soit à l'ancienne synagogue ou à la salle de mairie, ce 10e anniversaire a évolué entre histoire (exposition des dessins d'Alphonse Levy) et avenir. 

Entre histoire et avenir
La journée a mis en relief le formidable impact de ce site suscitant tant de réactions d'envergure internationale, entre écrits et documents audiovisuels : une histoire du judaïsme alsacien et lorrain est ainsi sauvée de l'oubli. Et ce qui fut au début un projet d'amateurs enthousiastes est devenu un repère incontournable de la conservation du patrimoine juif d'Alsace et de Lorraine. Avec à l'horizon le souhait d'en étendre la diffusion des informations et de la conservation du patrimoine à toute la vallée du Rhin, de la Suisse à la Belgique. Seule ombre au tableau d'hier, l'absence de Claude Vigée, qui n'a pas pu venir à Marmoutier où il devait participer au colloque. Voir aussi en pages Région Albert Weber Contacts en France, Alain Kahn : (kaf2@free.fr) et en Israël, Michel Rothé (amirothe@netvision.net.il). Voir aussi http ://judaisme.sdv.fr

© Dernières Nouvelles d'Alsace – 2009                                             Édition du Lundi 4 mai 2009

Dix ans et plein de projets

C'est dans la salle des fêtes de Marmoutier située dans l'enceinte de l'ancienne synagogue qu'a eu lieu hier matin le coup d'envoi d'une journée célébrant les dix ans d'un site unique en son genre. Une manifestation organisée par l'ASIJA, les Amis du site internet sur le judaïsme alsacien et lorrain.
Photos des synagogues d'Alsace ; expo-vente de livres, revues, cartes postales, affiches, CD ; buffet casher ; visite de l'abbatiale et du musée de Marmoutier, etc. : nombre de repères ont jalonné cette journée réunissant l'après-midi une centaine de personnes en mairie de Marmoutier pour un colloque animé par Janine Elkouby auquel ont pris part Freddy Raphaël, ainsi qu'Emmanuel Haymann, qui a présenté les dessins d'Alphonse Levy. Claude Heymann et Alain Kahn ont pour leur part évoqué l'histoire des communautés juives de Haguenau et de Marmoutier.

Un rôle irremplaçable
Autre intervention, celle de Michel Rothé, un des fondateurs, avec Barbara Weill, de ce site fonctionnant sans publicité, mais grâce à diverses aides individuelles et structurelles.
Michel Rothé a rappelé l'impact international de ce fonds historique et culturel dont le contenu est aussi sauvegardé par la Bibliothèque nationale de France.
C'est dire le rôle irremplaçable de ce site hébergé depuis sa création le 7 septembre 1998 par le serveur des DNA, comme cela a été rappelé à diverses reprises durant cette journée marquée par la présence de plusieurs personnalités des consistoires du Bas-Rhin, du Haut-Rhin, de la Moselle et du Luxembourg.

© Dernières Nouvelles d'Alsace – 2009                                             Édition du Lundi 4 mai 2009

Article
précédent
Article
suivant

Accueil Ecrivez-nous