Leçon de la Shoah

Lo tirtsa'h
Hors du feu nos pieds nus nous ont portés longtemps sur la terre nocturne :
entre les ronces desséchées,
à travers un désert d'étoiles et de pierres
où nos années, une à une, tombèrent,
figues mûres dans les ténèbres.

Tombes juives dans la forêt
Tombeaux dans la foret
Et maintenant comme autrefois
sur cette friche où nous passons
le meurtre seul est à l'honneur :
dans nos jardins, dans nos maisons,
l'écho de la terreur
toujours demeure de saison.

Cinquante ans après la Shoah
l'histoire attend sa nouvelle victime :
n'en finirons-nous pas de vivre et d'endurer !
Dans l'enfer de son cœur la soif de torturer
A l'homme sans amour, à l'homme sans torah,
tient lieu de paradis.

Habité par son mauvais rêve,
au feu glacé de la colère
il rallume sa foi.
Chaque bourreau se fait grand-prêtre de l'abîme ;
et lorsque tout est dit,
pour Caïn notre frère
- l'enfant préféré d'Eve -
le plaisir de tuer reste l'unique loi.


Extrait de Apprendre la nuit, pp. 17-18 Ed. Arfuyen 1991

texte precedent texte suivant Accueil Shoa Accueil Vigee

Personnalités  judaisme alsacien Accueil


© L . S . d . J . A .