Lucien Lazare reçoit le Prix de l'Amitié Judéo-Chrétienne de France 2003

© ASIJA
Le Prix de l'Amitié Judéo-Chrétienne de France 2003 est décerné au Professeur Lucien Lazare, coordinateur du Dictionnaire des Justes de France (Edition Fayard/Yad Vashem Jérusalem)

Le Prix de l'Amitié Judéo-Chrétienne de Prance (AJCF) sera décerné au Professeur Lucien Lazare, le mardi 23 septembre 2003, à 18 heures, par Monsieur Hubert Heilbronn, Fondateur du Prix de l'AJCF, dans la salle de l'auditorium de l'Espace Georges Bernanos (4, rue du Havre - 75009 Paris).
C'est le Docteur Richard Prasquier, Président du Comité Français pour Yad Vashem, qui prononcera l'éloge du récipiendaire. Paul Thibaud, Président de l'AJCF, dira comment l'exemple des Justes peut nous instruire et nous inspirer. Paul Ricoeur donnera un témoignage amical sur les années strasbourgeoises de Lucien Lazare.

Lucien Lazare
naît le 24 novembre 1924 à Strasbourg, mais grandit Metz où il se lie d'amitié avec le rabbin Elie Bloch. Pendant l'Occupation il effectue ses études secondaires à Lyon puis au Petit Séminaire Israélite de Limoges. Membre des Éclaireurs israélites de France, il rejoint leur réseau de Résistance "Sixième" de 1942 à 1944, avant de devenir combattant de la Compagnie Marc Haguenau des Maquis de Vabre, participant au sauvetage d'enfants juifs. Il est intégré dans l’armée régulière en 1944, et sa rencontre avec sa marraine de guerre change sa vie puisqu’elle deviendra son épouse.
Il étudie à la Yechiva d'Aix-les-Bains en 1948, puis entreprend des études rabbiniques au Séminaire de la rue Vauquelin à Paris. Mais il abandonne cette voie pour se consacrer à des études d'histoire.
Il se marie le 12 mars 1949 avec Janine Hemmendinger, psychologue, également native de Strasbourg (le 3 janvier 1928). Ils auront quatre enfants. Leur fille, Anne-Joëlle Burg, deviendra en 1999 la "troisième dame d'Israël".
Après avoir occupé un poste d'enseignant dans la communauté juive de Belgique, il s'installe à Strasbourg avec sa famille. Il devient le secrétaire de la Communauté israélite de Strasbourg (CIS) et participe donc activement à la restauration de la communauté et à la construction de la Synagogue et du centre communautaire de la Paix.
Il est le premier rédacteur en chef de Hamoré, la revue trimestrielle des enseignants juifs, en 1957.
Il termine son doctorat en histoire à l'Université de Strasbourg en 1967.
En 1968, Lucien Lazare et sa famille s'installent en Israël. Il est le proviseur du lycée René-Cassin à Jérusalem de 1971 à 1989. Il est également membre de la Commission pour la désignation des Justes des Nations, de Yad Vashem, à Jérusalem. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages :

Collaborations à notre site :

Ouvrages parus :


Israel Accueil
© A . S . I . J . A .