RABBINS ET MAITRES
Rabbin Edgard WEILL

Un conseil avisé : A Mulhouse, le bedeau téléphone au rabbin :
- Monsieur le rabbin je voudrais fermer les portes de la synagogue, mais les gens du mariage que vous venez de bénir, restent sur place et attendent je ne sais quoi !!
- Ne te casse pas la tête, fais la quête...

Le choix des urnes contesté : les membres de la commission administrative qui vient d'être élue ne conviennent pas du tout au rabbin. En fureur celui-ci, dans une allocution, donne libre cours à son dépit : "Chers fidèles connaissez-vous la différence entre une usine à papier et nos dernières élections ? Pas la peine de vous surmener, l'usine transforme les torchons en papier, nos urnes ont fait l'inverse."

Le rabbin et le golf : le Rabbin Libermann est un passionné de golf. Mais il a fait si chaud à Tel-Aviv que depuis des semaines il n'a pas eu l'occasion de se livrer à son sport de prédilection. Le matin d'une des plus grandes fêtes du calendrier juif, un soleil radieux fait son apparition. Le saint homme ne résiste pas au désir et à la joie d'assouvir son envie de jouer et ignore les élémentaires devoirs de sa charge. Aussi, son ange accusateur se présente-t-il devant le Très Haut pour exprimer son étonnement de voir celui-ci indifférent en présence d'une telle faute. "Tu verras à quel point je vais punir cette coupable négligence...Regarde bien ce qui va se passer sur le terrain.....Le rabbin prend son golf en main et tire, et du premier coup fait tilt...La balle va directement dans le trou.."
- Mon Dieu, estimes-tu qu'un tel succès est une punition ?
- Et... à qui pourra-t-il raconter son exploit ?

Déception .
- Monsieur le rabbin, après votre dernier sermon prononcé hier au soir, je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit...
- Vous a-t-il à ce point impressionné ?
- Ce n'est pas tout à fait cela. Quand je dors dans la journée, je ne peux plus dormir la nuit !!!

La leçon de morale du rabbin
- Mon petit sais-tu pourquoi les riches sont souvent peu généreux ? Je vais te l'expliquer : viens mets-toi à cette fenêtre, que vois-tu ?
- Les gens qui passent.
- Et maintenant que vois-tu ?
- Je me vois. Et alors qu'est-ce que ça signifie ?
- C'est simple mon petit quand je mets une mince couche de papier argenté derrière la vitre, tu ne vois plus personne, tu ne vois plus que toi ...

Le rabbin au théâtre : " Au début du spectacle le rideau reste coincé et on ne voit que les jambes des artistes. Je me crois dans ma communauté, rien que des pieds et pas une seule tête."

La Paracha
Alphonse Lévy, La Paracha

Une leçon de choses : un melamed (catéchiste) veut faire dire au petit Nathan ce qu'est un miracle à l'appui d'exemples et voilà ce que ça donne :
- Un homme tombe du 8 étage et sort indemne de cette chute. Qu'en dis-tu Nathan ?
- C'est un hasard.
- Le même homme tombe huit jours plus tard une nouvelle fois du 8 étage sans se blesser
- C'est une sacrée chance...
- Le même homme tombe une troisième fois du 8 étage sans la moindre écorchure.
- C'est une habitude.

Le melamed :
- Etzig, pourquoi Moïse a-t-il conduit le peuple d'Israël par le désert ?
Etzig :
- Il était gêné de passer avec eux en ville...(Er hot sich ge'hachbend met'né durich's Mokem ze gehn).

Dan n'aime pas son melamed : le maître éternue. Dans un grand élan de sympathie tous les élèves s'écrient : "à vos souhaits Monsieur..."
Au cours d'un hiver particulièrement rigoureux une grippe tenace l'oblige à éternuer souvent tel et si bien que les souhaits exprimés avec tant d'ardeur deviennent gênants Le maître tout en les remerciant invite ses élèves à garder le silence.
Lundi matin le maître éternue, et du fond de la classe fuse une petite voix suave qui s'écrie : "crève !" (nem'ter a missa mechinne). Le petit Dan était absent. et n'avait pas entendu la recommandation du melamed.

Un moine boudhiste, un curé, un pasteur et un rabbin parlent de Dieu :
- Pour le curé Dieu est dans le ciel.
- Pour le pasteur il est sur terre.
- Pour le moine, il est en nous.
- M. le rabbin et vous, qu'en pensez-vous ?
- C'est simple pour nous, D. est là où on le laisse entrer.


Humour Accueil
© A . S . I . J . A .