Tout homme a un visage

Sylvain ASCH

Né en 1900 à Bischheim, il entreprit des études universitaires tout en poursuivant son modeste métier d'employé aux écritures à la gare de Bischheim. En 1924, il obtint brillamment un doctorat d'économie et de sciences politiques à l'Université de Strasbourg. Il commença alors une carrière d'administrateur dans diverses sociétés financières. En 1932, il publia un remarquable ouvrage, Monnaie et Finance, sur les problèmes monétaires de l'époque. Mobilisé en 1939 avec le grade de sous-lieutenant, Sylvain Asch a été fait prisonnier à Dunkerque en juin 1940. En captivité à l'Oflag 4D puis à l'Oflag 5A, il fut rapatrié en France en janvier 1942, en simulant une maladie. Il s'établit alors dans son domaine de la Bournèche, à Rouffignac (Dordogne) et il y rejoignit les rangs de la Résistance. En mars 1944, un accrochage entre maquisards et troupes allemandes entraîna de violentes représailles : le village fut incendié, les hommes furent arrêtés et trois fusillés dont Sylvain Asch : une stèle dans un champ, à Condat sur Vézère, rappelle le sacrifice de ces hommes.
Informations communiquées par Monsieur Georges Asch


Docteur Salomon GLUCK
(mon oncle)

Né le 5 Novembre 1914 à Zurich. Emigré à Strasbourg en 1921, avec sa famille. Naturalisé français en 1926. Recruté à Strasbourg le 16 Septembre 1939, incorporé et affecté au 146e RIF, envoyé sur la ligne Maginot comme médecin sous-lieutenant, pendant la campagne de 1939-40, fait prisonnier militaire et libéré en 1941, décoré de la Croix de Guerre (homologuée).
Pris à Lyon, interné à Drancy, déporté le 15 Mai 1944, avec le convoi 73. Assassiné en déportation (date et location incertaine)
Informations communiquées par Monsieur Mordechai Naftalis



Shoah Judaisme alsacien Histoire
© A . S . I . J . A .