Max WARSCHAWSKI
Grand Rabbin honoraire de Strasbourg et du Bas-Rhin
1925-2006

BIOGRAPHIE


Max Warschawski (à droite) avec ses parents et son frère Sally
Né le 4 juillet 1925 à Strasbourg, il est élevé dans cette ville pendant toute son enfance, sauf vers 8 ans, où il est mis en pension à Quatzenheim chez une famille de réfugiés juifs originaires d'Allemagne, à la suite du décès de sa mère. C'est là qu'il a creusé ses profondes racines juives alsaciennes. Deux ans après, son père se remarie, et il retourne à Strasbourg.

Il poursuit ses études secondaires au lycée Fustel de Coulanges, où il rencontre pour la première fois le rabbin Deutsch, qui est son professeur de religion. Il restera au lycée jusqu'à la guerre ; il a alors 14 ans.

Sa famille quitte Strasbourg à la veille de l'évacuation, et s'installe à Vichy. Il continue ses études dans cette ville jusqu'en 1941, puis il part pour Limoges, où il est placé comme interne à l'Ecole ORT. En 1942, le Rabbin Deutsch crée le PSIL, qui est destiné en principe à amener de jeunes élèves à s'orienter vers le rabbinat, et qui mène aussi au baccalauréat. Quand la situation devient plus difficile, il rejoint alors la compagnie Marc Haguenau qui est dirigée par les E.I.F., dans le Tarn.

Etudiants du PSIL à Limoges en 1942,
Voir la conférence télévisée retraçant son histoire
PSIL

A la fin de la guerre, après l'armistice, Max Warschawski retourne à Limoges pour travailler quelques temps comme éducateur dans une maison de filles. Puis il décide de se rendre à Paris pour étudier à l'Ecole rabbinique de 1945 à 1947. Il passe ensuite une année à Londres, au Jewish College, ou il obtient une smikha (diplôme rabbinique).

Le rabbin Warschawski (avec le grand rabbin Kaplan) lors de la cérémonie de clôture de la Synagogue provisoire Broglie (avril 1958)
© Etienne Klein
Broglie

De retour en France, il est nommé rabbin de Bischheim en 1948. C'est la même année qu'il épouse Mireille Metzger qui lui donnera sept enfants (et c'est aussi l'année de la création de l'Etat d'Israël !). C'est en 1950 qu'il obtient son diplôme rabbinique du Séminaire de Paris. Il restera rabbin à Bischheim jusqu'en 1954, puis il est appelé à Strasbourg, au poste d'adjoint du grand rabbin Abraham Deutsch.

En 1960, peu avant le déclenchement des hostilités en Afrique du Nord, on lui offre le poste de grand rabbin d'Algérie. Mais c'est alors qu'il est nommé officiellement rabbin à Strasbourg. Son travail consiste essentiellement dans l'enseignement, ce qui lui permet, ainsi qu'à son épouse, de faire connaissance avec tous les jeunes juifs de la ville.

En 1963, ils partent pour la première passer une année sabbatique en Israël où ils envisagent de s'installer. Toutefois, à l'insistance du consistoire et de la communauté, ils acceptent de rester encore quelques années en Alsace. C'est ainsi qu'il succède au grand rabbin du Bas-Rhin, et les quelques années supplémentaires dureront jusqu'à sa retraite, en 1987 !

Max et Mireille Warschawski s'installent enfin en Israël, à Jérusalem, pour se rapprocher de leurs enfants et petits-enfants.

En Israël, le grand rabbin Warschawski a poursuivi ses travaux sur l'histoire du judaïsme alsacien, et s'est engagé activement dans des mouvements cherchant à favoriser la paix dans la région. Il est décédé le 13 septembre 2006 à Jérusalem, entouré de l'affection des siens.

Cliquez ici pour voir le Parcours en images

Rabbins Judaisme alsacien Histoire
© A . S . I. J . A .