Evénements familiaux


Anne et Jean-Marc WEILL, ses enfants, et leurs conjoints ;
Noémie et Lola, ses petites-filles ;
Jacques WEILL, son frère,
ont la tristesse de vous faire part du décès du
Docteur Francis WEILL za"l
Professeur émérite de l'Université de Besançon
survenu le 19 août 2018, à l'âge de 85 ans.
La cérémonie religieuse aura lieu mardi 21 août, à 14 h, au cimetière israélite, rue Anne-Frank, à Besançon.
Cet avis tient lieu de faire-part et de remerciements.

MESSAGE
de René Gutman, Grand rabbin émérite de Strasbourg

Très affecté par l'annonce du décès d e notre cher Francis Weill, je m'associe aux nombreux témoignages, qui ne diront jamais assez, ce que chacun d'entre nous lui devons.
J'ai eu, malheureusement, le triste devoir dès mon arrivée à Besançon d'accompagner en sa dernière demeure sa maman. J'étais aussi présent, pour l'inhumation de son père, le Dr. Joseph Weill, et voilà, qu’après le décès de sa chère épouse Sonia, il vient rejoindre les siens!
Étant à Jérusalem, je ne pourrai me rendre à son enterrement, mais je vous prie de transmettre par le biais de ce message à mon cher collègue le Rabbin Claude Spingarn, qui présidera la cérémonie, mes très émues condoléances, pour vous ses enfants, et toute votre famille.
Une famille qui inclut, bien sûr, la Communauté de Besançon et les membres des Amitiés judéo chrétiennes, dont il fut, tour à tour, l'âme vivante, continuant ainsi la haute mission de son père, Président honoraire du Consistoire du Bas Rhin, et cheville ouvrière des Amitiés judéo chrétiennes de Besançon, auxquelles il m'initia durant mon mandat.
Francis eu la gentillesse, une fois que je suis devenu grand rabbin de Strasbourg, de m'inviter chaque année pour y participer.
Je dois dire que je rentrai chaque fois à Strasbourg, avec une immense gratitude pour la chaleur de son accueil, et la passion avec laquelle il animait ces longues soirées grâce à la finesse de ses observations et à ses synthèses, toujours décisives par leur grande érudition.
Cette passion il l'incarna avec bonheur dans ses très nombreux ouvrages, dont certains, de conception encyclopédique, comme ses concordances du Coran et du Prophète Isaïe font autorité. Il était, ou se prenait-il comme tel, un peu prophète, et certains de ses livres , écrits parfois avec une colère quasi biblique, au risque de ne pas être lus jusqu'au bout, en raison de leur critique parfois sévère, autant du conformisme que de l’extrémisme religieux, toute religion confondue, nous obligeaient néanmoins, même si nous n’osions pas le lui avouer, à réfléchir sur nous-mêmes ,et sur l'avenir du judaïsme, tant en France, dont nous avions la charges spirituelle, qu’en Israël.
Je n'oublie pas non plus le combattant qu'il fut pour l'honneur d’Israël, pour son droit à l’existence, dans sa lutte farouche contre l'antisémitisme auquel il ne céda pas un pouce, jusqu'à faire interdire la représentation à Besançon de la pièce si controversée de Shylock.
Non, je n'oublierai jamais celui qui a porté, jusqu'à son dernier souffle, courageusement, et même aux pires heures d’une maladie qu'il avait tant espéré, lui, cet immense médecin, apprivoiser, cette communauté de Besançon, dans son cœur.
Mais au-delà de ce petit monde bisontin, dont il avait su, à la suite du très regretté Bernard Weill, préserver les traditions, et dans la fidélité à son grand-père le grand rabbin Ernest Weill, c'est le destin du peuple juif qui devint son ultime exigence.
Il en avait déjà partagé, avec Sonia, une des grandes figures de cette communauté, ses angoisses, ses espoirs, ses peines et ses joies. Un destin qui, l’avait littéralement transporté au fil des ans, et mystérieusement maintenu, ces toutes dernières années, au rythme de ses rémissions, comme s'il s'était senti investi, par le Très Haut, même s'il ne le citait pas toujours explicitement, en raison de sa pudeur si alsacienne, par une mission sacrée, à laquelle, seul l'ange de la mort, aura mis fin.
Puisse son souvenir être une bénédiction.


Envoyez-nous vos annonces!
Annonces
diverses
On
recherche...

Accueil
© A . S . I . J . A .